Livre d'or proposé par l'espace Pierre De Grauw de PONT-SCORFF

On ne sort pas indemne de cette magnifique exposition,… dans un lieu comme fait pour elle, après avoir été jadis une école… Visite qui nous invite à la méditation et à la réflexion sur le monde. Merci.

Plus on y vient, plus on est attiré … : du beau qui m’a parlé à chaque visite. Je repars avec l’idée de revenir et de faire découvrir ce lieu exceptionnel à des amis voire à mes petits-enfants dont j’aimerais écouter les questions.

Superbe Espace ! Parole et Sculptures… Se parlent, nous parlent. Merci.

Un moment de grâce, de plénitude. A voir absolument.

Quel parcours !... Merci pour la résonnance qu’apporte l’ensemble de cette œuvre. Accueil excellent qui nous a agréablement mis sur le chemin de cette œuvre profonde.

Merci à la municipalité de Pont-Scorff pour avoir su conserver à ce lieu son rôle éducatif.

Cet espace est magnifique d’art, de beauté… J’en suis resté sans voix. Impression très forte sur l’être humain.

Dans les escaliers, le tableau « Lutte dans la nuit » m’a beaucoup inspiré : …. la nuit, les arbres, le vent, la nature, les animaux nocturnes… De l’art !

Exposition très intéressante d’un point de vue certes religieux mais également philosophique et symbolique.

Touché, en plein cœur, jusqu’au fond, dans un espace où le silence est rarement troublé. Heureux hasard qui a porté mes pas vers ce lieu.

Exposition passionnante que j’ai vue deux fois. Elle interroge l’humain en nous.

Monsieur Pierre de Grauw, vous nous donnez la lumière ! Bravo et merci.

Merci pour cette exposition de l’humanité qui reste gravée dans le bois et le bronze.

Avec vous Pierre, l’espace donne la vibration du silence. La parole perdue se retrouve. La condition humaine vit dans vos sculptures.

Un arrêt totalement imprévu. Qu’elle découverte !!! Et merci à notre guide sans qui nous n’aurions pas eu toutes les clés.

Merci à Pierre de Grauw pour le message spirituel de notre humanité et merci à la Commune de Pont-Scorff d’avoir entendu ce message et de nous le transmettre.

L’architecture encadre parfaitement les sculptures et ces dernières font bien écho aux paroles de JOB !

Nous ne connaissons pas l’artiste, mais la transmission vient de nous en être faite de la « belle façon », dans l’art du Maître et de l’Architecte… Que des Lettres Majuscules !

What a fabulous discovery ! Absolutely fabulous sculpture/art in a fantastic gallery… We will return to Pont-Scorff to revisit this gallery often.

Aujourd’hui, première approche de l’œuvre. Première approche… et sans doute pas la dernière ! Magnifique œuvre d’intériorité.

Profonde reconnaissance pour cette exposition si belle dont  l’auteure (sic) a pu présenter avec justesse toute la grâce de la femme.

Est-ce l’œuvre qui sublime le lieu ou le lieu qui sublime l’œuvre ? Extraordinaire communion. Epure et tourmente se rejoignent et nous interpellent.

Merci pour l’accueil… grâce auquel la découverte fut encore plus somptueuse ! Lieu magique !

Exposition Pierre de Grauw sur la femme

En complément de l’exposition permanente (rez-de-chaussée et premier étage), le second étage présente le regard de Pierre de Grauw sur la femme.
L’ancienne mairie, sur la place de la Maison-des-Princes, désormais l’Espace Pierre-De-Grauw, présente le travail de l’artiste éponyme « sensible à la démarche de Giacometti notamment », décédé en 2016, et qui avait fait don de ses œuvres à la commune. Des sculptures qui abordent le thème de la figure humaine mais évoquent aussi la Bible sous un éclairage humaniste et philosophique, libre de toute appartenance confessionnelle.
Pour faire « vivre » cet espace culturel, une salle d’exposition temporaire a été créée au second étage et y accueille différents artistes. Mais jusqu’au 13 janvier, c’est un autre pan du regard de Pierre de Grauw qui y est présenté : 24 œuvres sur le thème de la femme. « De la « femme-silhouette » à la « femme-regards », il a tenté d’exprimer le mystère de celle, dont il est vrai de dire, que sa nudité est son vêtement », indique Georgine De Grauw, son épouse.


Du 3 novembre 2018 au 13 janvier 2019 inclus, du mardi au dimanche, de 14 h 00 à 18 h 00 ; place de la maison de Princes. Entrée libre.

Contact : Chantal Bertholom- Médiation culturelle, tél. 02 97 56 87 03, mail, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

 

 

L'exposition de Pierre de Grauw sur la femme sera également présentée à Sèvres du 18 au 26 janvier 2019

 

Partager

Submit to Facebook